FANDOM


Cyberman
CybermenSilverNemesis
Cybermen (Monde de Pete)
Type biologique: Cyborg
Autre nom: Humains 2.0
Origine: Multiples lieux et époques
Individus notables: Kroton, Zheng, Lisa Hallett, Bill Potts
Affiliations: Le Maître, les Borgs, Tobias Vaughn, Rassilon, Cybus Industries, l'Alliance
Première apparition: DW: The Tenth Planet
Apparitions: voir liste
Vous êtes peut-être à la recherche d'autres pages avec un nom similaire.
Les Cybermen, plus qu'une espèce, étaient un concept qui se développa dans plusieurs civilisations au cours de leur évolution. Il s'agissait de cyborgs humanoïdes qui, après leur création, continuaient régulièrement à s’améliorer par des "mises à jour", changeant leur apparence, leur résistance et leur armement.

Plusieurs factions de Cybermen apparurent indépendamment par convergence évolutive à différentes époques et sur différentes planètes, telles que Mondas, Telos, une Terre parallèle, Planète 14, et Marinus (DW: The Doctor Falls).

Malgré leurs différences d'origines, les différents groupes de Cybermen présentaient des similarités. La plupart des Cybermen n'avaient ni nom, ni individualité. Ils supprimaient leurs émotions, car ils les considéraient comme une faiblesse. Ils tentaient souvent de transformer les humains et d'autres humanoïdes en Cybermen, via un processus de "mise à jour" ou "cyber-conversion" (DW: The Tomb of the Cybermen, The Age of Steel, Doomsday).

Les Cybermen avaient pour ambition de conquérir l'univers, convertissant les espèces compatibles pour augmenter leur nombre. La peur d'une telle conversion faisait des Cybermen une sujet de terreur sur beaucoup de mondes habités (DWAttack of the Cybermen).

CaractéristiquesModifier

VariantesModifier

Étant des humanoïdes qui s’amélioraient constamment grâce à la cybernétique, l'apparence des Cybermen a très souvent changé au fil des âges. De plus, tous les Cybermen n'avaient pas la même origine. Toutes les variantes avaient cependant plusieurs caractéristiques communes. Par exemple, presque tous étaient de couleur argentée (DWThe Tenth PlanetThe Moonbase, etc). Il existait une variante entièrement noire, qui se retrouva dans les égouts de Londres (DW: Attack of the Cybermen).

Les Mondasiens rencontrés par le Premier Docteur à la Base Snowcap en 1986 avaient encore une apparence humanoïde, bien que leur visages soient entièrement couverts. Ils avaient toujours des mains biologiques (DWThe Tenth Planet). La plupart des autres modèles, notamment les plus avancés, avaient leur corps entièrement recouverte par une combinaison de métal (DWThe Moonbase, etc). Certaines conversions partielles, cependant, gardaient des caractéristiques humaines, tel que Tobias Vaughn (DW: The Invasion) ou Webley (DW: Nightmare in Silver). L'une des caractéristques les plmus notables de Cybermen était la présence de poignées anguleuses de chaque côté de la tête (DWThe Tenth Planet, etc). Sur certains Cybermen, elles servaient d'inhibiteur émotionnel. Elles ne diminuaient pas la douleur mais leur permettait de ne pas y prêter attention (DW: World Enough and Time).

41631822 invasion1 416bbc 5135

Des Cybermen envahissent Londres (DW: The Invasion)

Les Cybermen qui attaquèrent la Base lunaire en 2070, ceux libérés par Eric Klieg sur Telos et ceux qui attaquèrent la station spatiale W3 avaient une apparence assez fine (DWThe Moonbase - The Wheel in Space). Ceux qui aidèrent Tobias Vaughn avaient une apparence similaire mais avec une tête moins humanoïde, plus cubique (DWThe Invasion). C'est à peu près ce même type de Cybermen que le Quatrième Docteur rencontra sur la station Nerva Beacon (DWRevenge of the Cybermen). Une tête de Cyberman similaire était exposée dans le musée de van Statten (DW: Dalek).

En revanche, ceux qui attaquèrent le transporteur de Briggs en 2526 avaient une apparence plus imposante, plus menaçante (DWEarthshock). Ce genre de Cybermen se retrouva également sur Terre dans les années 1980 (DW: Silver Nemesis).

Les Cybermen du Monde de Pete, une Terre située dans un monde parallèle, étaient également très massifs, et avaient pour distinction le logo de Cybus Industries sur leur torse. Leur inhibiteur émotionnel était un appareil rectangulaire placé près du cœur (DW: The Age of Steel).

Cybus Cybermen

Des Cybermen du monde parallèle à Paris (DW: Army of Ghosts)

Contrairement aux Cybermen de Mondas, ceux-ci ne conservaient de leur corps d'origine que leur cerveau, placé dans une armure robotique au cours d'un processus très douloureux; ils considéraient que tous les humains devaient être convertis afin de préserver la connaissance et se protéger des faiblesses physiques et émotionnelles (DW: Rise of the Cybermen, The Age of Steel). De nombreux Cybermen d'apparence similaire furent rencontrés par le Docteur. Certains d'entre eux convertissaient entièrement les corps (DW: Closing Time, etc).

Les Cybermen Mondasiens avaient une voix chantante (DWThe Tenth Planet) tout comme ceux créés sur le vaisseau colonie mondasien (DW: The Doctor Falls). Les autres modèles parlaient de façon plus monotone, robotique (DWThe Moonbase, etc). Ceci était particulièrement vrai pour les Cybermen du Monde de Pete, qui utilisaient de plus souvent des termes techniques comme "compatible" et avaient pour cri de guerre "Effacer" (DW: Rise of the Cybermen). Ces Cybermen comprenaient souvent de travers le langage "classique" des humains. Par exemple, le Cyber-Lord ne pouvait pas comprendre le terme "mieux" et Miss Hartigan fut contrainte de lui dire "je vais opérer avec un maximum d'efficacité" pour se faire comprendre (DW: The Next Doctor).

Les Cyber Légions avaient une puissance spatiale d'au moins douze flottes de vaisseau pendant le 52è siècle. Ils ressemblaient aux Cybermen de Cybus, mais n'avaient pas le logo de l'entreprise sur la poitrine (DW: A Good Man Goes to War). Ils avaient, comme eux, des fusils sur les bras, étaient reliés par un Cyber-réseau et utilisaient fréquemment le mot "effacer" pour menacer leur ennemis (RNPlague of the CybermenJVThe Eternity ClockCOMICAssimilation²). Néanmoins, ils partagaient également des caractéristiques avec les Cybermen de Mondas, comme le voyage spatial, le fait que leurs cyber-conversions impliquent une fusion de tout le corps avec du métal, l'utilisation de Cybermats (DWClosing Time) et de Cyberplanificateurs (JVThe Eternity Clock).

Après s'être remis des Cyber-Guerres, les Cybermen s'améliorèrent considérablement. Ils étaient plus fins et le centre de leur torse émettait une lumière bleue. Ils étaient capable de bouger très rapidement, pouvaient détacher des parties de leur corps tels qu'une main ou leur tête, et arrivaient à s'adapter aux menaces en se mettant constamment à jour (DW: Nightmare in Silver). Ils mirent également au point un modèle de Cyberman de bois, à faible technologie, pour opérer discrètement pendant le Siège de Trenzalore (DW: The Time of the Doctor).

Cyber-conversionModifier

La cyber-conversion était le processus par lequel des êtres vivants étaient transformés en Cybermen, via des altérations corporelles et mentales. Ce procédé était nécessaire aux Cybermen, qui augmentaient constamment leur nombre (DWAttack of the Cybermen).

Une conversion partielle était possible. Tobias Vaughn obtint ainsi un torse métallique immunisé au balles, tout en conservant son apparence et sa personnalité humaine (DWThe Invasion). Les personnes attaquées par des Cybermites étaient également partiellement converties (DW: Nightmare in Silver).

Contrairement aux Cybermen de l'univers du Docteur, ceux du Monde de Pete étaient à l'origine créés en plaçant des cerveaux humains dans des corps robotiques. Ces exosquelettes étaient forgés à partir de métal à haute teneur et étaient plus consistants et rigides que ceux des Cybermen de Mondas.

A cours de la cyber-conversion, le cerveau était douloureusement retiré du crâne du sujet et placé dans l'armure où il était préservé par des produits chimiques et connecté à l'exosquelette. Le reste du corps était quand à lui incinéré (DWRise of the Cybermen). Une fois le Cyberman achevé, un implant spécial était placé à l'intérieur. Cet implant les empêchait de ressentir les émotions. Mais s'il était désactivé, les Cybermen se rendaient compte de ce qu'ils étaient devenus et la surchauffe émotionnelle les faisaient agoniser ou pouvait même provoquer l'explosion de leur tête (DW: The Age of Steel). Dans l'urgence, la cyber-conversion pouvait simplement se réduire à construire une armure cybernétique autour du sujet avec plusieurs modifications internes (TW: Cyberwoman).

L'une des faiblesses de la cyber-conversion était l'incapacité à convertir des espèces trop éloignées des humains, tels que les Seigneurs du Temps (DW: Closing Time). Cependant, les Cybermen post Cyber-Guerres n'avaient plus ce problème et réussirent à infester son esprit, ce qui créa un nouveau Cyberplanificateur, "Mr Clever" (DW: Nightmare in Silver).

Une variété de Cybermen parvint, grâce à Missy, à convertir des cadavres, même en état de décomposition. Cependant, ce processus n'était possible que si l'esprit des personnes décédées était stocké dans un système de matrice comme la Nécrosphère. Les esprits stockés pouvaient alors choisir de supprimer leurs émotions (DW: Death in Heaven).

Fonctionnement Modifier

L'armure des Cybermen du Monde de Pete était fabriquée à partir d'un métal résistant aux balles. Le torse, orné du logo de Cybus, comprenait un "cœur d'acier" et l'inhibiteur émotionnel. Un système nerveux cultivé artificiellement était présent dans tout le corps, faisant réagir le Cyberman comme un organisme entièrement biologique (DW: The Age of Steel). Les yeux des Cybermen leur permettaient de voir le monde sous un filtre bleu numérique.

Sans cerveau, l'armure du Cyberman avait tout de même une intelligence propre lui commandant de trouver un cerveau humain utilisable. Si la partie organique originale était définitivement morte, la tête du Cyberman était ainsi programmé pour tenter d'assimiler une tête compatible; elle était même capable de sortir des tentacules pour immobiliser le sujet et de tirer une fléchette tranquillisante pour l'empêcher de résister.

Si un Cyberman était démembré, les différentes parties de son corps pouvaient agir indépendamment si elles étaient en état de fonctionner et tenter de se rassembler (DWThe Pandorica Opens).

Hiérarchie Modifier

Les Cybermen avaient des titre qui leur donnait différents rangs au sein de la hiérarchie. Chez ceux du Monde de pete, ces différents rangs étaient:

On retrouvait certains de ces rangs chez d'autres factions de Cybermen, ainsi que d'autres tels que Cyber-Lieutenant (DW: Earthshock), Cyber-Scout (DW: Attack of the Cybermen), Cyber-commandant (AUDIO: Spare Parts, The Reaping), Cyber-coordinateur (RN: Iceberg), Super-contrôleur (AUDIO: Last of the Cybermen) et, à une certainte époque, Cyber-Empereur (COMIC: Kane's Story, Frobisher's Story).

Technologie Modifier

En 2526, les Cybermen utilisaient un appareil appelé Cyberlance, qui pouvait découper n'importe quel matériau. Ils utilisaient également un Cyberscope, qui permettait au commandant de voir à distance le déroulement d'une bataille et d'accéder à leur base de donnée (ils accédèrent notamment aux informations sur le Docteur) (DW: Earthshock).

Les Cybermen qui remontèrent le temps en 1986 avaient un signal de détresse intégré qui pouvait être activé manuellement (DW: Attack of the Cybermen).

Les Cybermen du Monde de Pete pouvaient communiquer entre eux à distance, et lorsqu'un Cyber-Leader était détruit, son esprit était automatiquement transféré dans un autre Cyberman qui devenait le nouveau Cyber-Leader (DWDoomsday). Ils pouvaient contrôler des appareils électroniques sans être branchés sur eux, comme par exemple le fauteuil roulant de Lumic (DWThe Age of Steel) ou les leviers de contrôle de la Tour Torchwood, simplement en ramenant leur bras contre le devant de leur armure (DWArmy of Ghosts). Ces Cybermen se servaient aussi d’info-tubes pour se communiquer des informations lorsque leur niveau d'énergie était bas (DWThe Next Doctor).

Les Cybermen étaient capables de voyager dans le temps (DW: Earthshock, The Pandorica OpensJV: Return to Earth, AUDIOThe Reaping) mais leur technologie dans ce domaine était primitive, rudimentaire et dangereuse même au XXXe siècle (RN: Illegal Alien). Elle se révéla en effet inefficace face à l'Axe Temporel des Daleks (JVReturn to Earth). S'ils avaient maîtrisé totalement le voyage dans le temps, les Cybermen auraient pu s'opposer aux Draconiens, aux Sontariens et même aux Seigneurs du Temps et aux Daleks (DWReal TimeAUDIOReal Time). À l'époque où ils rejoignirent l'Alliance, leurs vaisseaux spatiaux semblaient plus avancés (DW: The Pandorica Opens).

Armes Modifier

Les bras des Cybermen de l'Alliance pouvaient tirer d'eux-mêmes ou être commandés à distance par la tête. Ils pouvaient également tirer des fléchettes tranquillisantes depuis leur tête pour empêcher leurs victimes de leur échapper (DWThe Pandorica Opens).

Les Cybermen qui attaquèrent la Terre en 1986 utilisaient de grandes armes à énergie portatives de forme rectangulaire (DWThe Tenth Planet). Ceux créés sur le vaisseau colonie mondasien avaient une arme intégrée sur leur tête, capable de tuer, de causer de grandes explosions, et même de brûler un autre Cybermen avec l'aide du tournevis laser du Maître. Leurs bras pouvaient aussi électrocuter, ce qui était asserz puissant pour déclencher le processus de régénération d'un Seigneur du Temps (DW: The Doctor Falls).

Les Cybermen du Monde de Pete avaient, à l'origine, pour seule arme leurs mains électrifiées (DWRise of the Cybermen) mais ils furent par la suite équipés de cyber-blasters de bras (DWArmy of Ghosts / Doomsday). Ceux utilisés par Missy avaient également un cyber-blaster et pouvaient électrocuter quelqu'un, lui faisait perdre connaissance pendant un moment (DW: Death in Heaven).

Sur la Lune, en 2070, les Cybermen pouvaient projeter de l'électricité avec leurs mains pour assommer ou tuer (DWThe Moonbase).

Les Cybermen qui attaquèrent la station spatiale W3 au XXIe siècle pouvaient tirer des rayons mortels avec leur poitrine (DWThe Wheel in Space).

Les Cybermen plus avancés combattus par l'UNIT au XXe siècle avaient le même type de rayons incorporés et étaient également armés de fusils pour les combats semi-rapprochés dans les rues de Londres (DWThe Invasion).

Les Cybermen qui attaquèrent Nerva Beacon avaient leurs armes intégrés à leur casque, et les activaient en touchant celui-ci avec la main (DWRevenge of the Cybermen).

Avec le temps, les Cybermen favorisèrent le Cyber-fusil portatif par rapport aux armes intégrées (DWThe Invasion, ect). Cependant, après les Cyber-Guerres, les Cybermen utilisaient des Cyber-blasters de bras (DWNightmare in SilverThe Time of the Doctor).

Armement avancé Modifier

Au XXe siècle, les Cybermen possédaient une bombe Cyber-megatron capable de détruire toute vie sur Terre (DW: The Invasion).

En 2070, les Cybermen avaient un canon qui pouvait être utilisé dans le vide de l'espace. Ils s'en servirent sur la Lune pour attaquer la base lunaire. À cause de sa masse, il fallait deux Cybermen pour le faire fonctionner (DWThe Moonbase).

Les générations plus avancées de Cybermen étaient équipées de Cyber-bombes portatives capables de détruire une planète entière (DWEarthshockRevenge of the CybermenThe Five Doctors).

Les Cybermen étaient capable de créer des virus biosynthétiques tel que le Neurotrope X qui affaiblissait considérablement les humains (DWThe Moonbase). Des Cybermats pouvaient être employés pour répandre ces virus dans une population (DWRevenge of the Cybermen). Les Cybermats furent utilisés pendant longtemps (DW: Closing Time, The Tomb of the Cybermen) mais après les Cyber-Guerres, ils furent remplacés par une version miniature, les cybermites (DWNightmare in Silver).

Ils développèrent avec le temps des moyens de voyager dans l'espace (DWThe Pandorica OpensJV: Return to Earth). Cependant, leur technologie était à la base assez primitive et incompatible avec le voyage dans le temps. Elle se révéla en effet inefficace face à l'Axe Temporel des Daleks (JVReturn to Earth). À l'époque où ils rejoignirent l'Alliance, leurs vaisseaux spatiaux semblaient plus avancés et similaires à ceux des Cybermen de Mondas (DW: The Pandorica Opens).

FaiblessesModifier

Les Cybermen avaient plusieurs faiblesses. la plus fatale était l'élément or, qui, à cause de sa pureté, obstruait leurs conduits respiratoires. Cette faiblesse fut exploitée pendant les Cyber-Guerres, durant lesquelles fut inventé le glittergun (DWRevenge of the Cybermen). Cependant, il suffisait parfois de les toucher avec de l'or pour les tuer (DWEarthshockSilver Nemesis).

Certains Cybermen pouvaient être transpercés par une épée romaine (DW: The Pandorica Opens).

D'autres faiblesses des Cybermen étaient un mélange de solvants appelé "Cocktail Polly" (DWThe Moonbase), un niveau de radiations élevé (DWThe Tenth Planet, AUDIO: Telos) et le parfum d'une certaine fleur (COMIC: Flower Power).

Tobias Vaughn inventa un appareil appelé le Cerebration Mentor, qui pouvait faire ressentir des émotions aux Cybermen, les rendant "fous" (DWThe Invasion).

Les armes à feu du 20è siècle pouvaient endommager les Cybermen mais pas les détruire. En revanche, ils pouvaient être éliminés avec des explosifs ou des bazookas (DWThe InvasionSilver Nemesis). L'UNIT développa des fusils à balles d'or en prévision d'une attaque de Cybermen (DWBattlefield).

Les Cybermen du Monde de Pete étaient généralement résistants face aux balles (DW: Rise of the Cybermen) mais ils pouvaient être détruits au lance-rocket (DW: Doomsday). Une décharge massive d'électricité pouvait griller leurs circuits, comme par exemple une impulsion électromagnétique (DW: The Age of Steel). Une arme Dalek pouvait également les détruire facilement (DW: Doomsday).

À une courte distance, des armes à énergie ou laser pouvaient détruire les Cybermen (DWEarthshock). Après les Cyber-Guerres, au cours desquelles les Cybermen étaient supposés avoir été complètement détruits, un fusil anti-cybermen fut inventé (DWNightmare in Silver).

Un Robot Guerrier Raston pouvait détruire une escouade de Cybermen assez facilement (DWThe Five Doctors).

Les Cybermen cachés sur le Monde des Merveilles d'Hedgewick, après les Cyber-Guerres, avaient encore ces faiblesses. Cependant, leur faculté à se mettre à jour fit qu'ils arrivèrent très vite à s'en débarrasser. Ils étaient toujours vulnérables aux impulsions électromagnétiques, surtout si elles étaient amplifiées par le tournevis sonique du Docteur (DWNightmare in Silver). Le modèle de bois de cette version de Cybermen pouvait être détruit par le lance-flamme situé à leur poignet (DW: The Time of the Doctor). Les modèles utilisé par Missy étaient vulnérables à leurs propres armes (DW: Death in Heaven). Ceux créés sur le vaisseai colonie mondasien pouvaient être mis hors d'état par un rayon cybernétique mondasien et par le tournevis laser du Maître. Le tournevis sonique du Douzième Docteur et le parapluie sonique de Missy pouvaient également aider à créer une barrière capable de ralentir ces Cybermen. Ils pouvaient aussi être incinérés en brûlant les réserves de carburant du vaisseau (DW: The Doctor Falls).

Histoire Modifier

Les débuts Modifier

Étant le produit d'un évolution parallèle, les Cybermen étaient, selon le Douzième Docteur, "inévitable" à partir du moment où il y avait des gens. De nombreuses genèses des Cybermen se sont donc produites indépendamment sur Mondas, Telos, Planète 14, ou encore Marinus (DW: The Doctor Falls).

XXe siècle Modifier

En décembre 1986, le Premier Docteur rencontra une force d'attaque Mondasienne près de la base Snowcap, en Antarctique. Ces Cybermen avaient été envoyés pour préparer le retour de Mondas, la dixième planète du Système Solaire, afin de drainer l'énergie de la Terre. Cependant, Mondas absorba trop d'énergie et fut détruite, tout comme les Cybermen envoyés sur Terre, car ils dépendaient de Mondas pour s'alimenter en énergie (DW: The Tenth Planet).

En novembre 1988, une escouade de reconnaissance fut envoyée sur Terre à la recherche d'une arme Seigneur du Temps: une statue en validium appéle Nemesis. Les Cybermen rencontrèrent Lady Peinforte, qui diminua sévèrement leur nombre à l'aide de flèches en or. Le Leader des Cybermen força le Septième Docteur à lui donner Nemesis, mais lorsqu'ils en prirent possession, Nemesis, qui avait été préprogrammé par le Docteur, détruisit la flotte des Cybermen (DW: Silver Nemesis).

XXIe siècle Modifier

En 2006, un groupe de Cybermen établis sur la planète Lonsis tenta d'envahir la Terre grâce à un portail situé au siège de Hulbert Logistics. Le Huitième Docteur et Lucie Miller les arrêtèrent et les détruisirent en utilisant un cristalliseur quantique pour les réduire à l'état de poussière (AUDIO: Human Resources).

Création dans un autre univers Modifier

Dans le Monde de Pete, une Terre située dans un univers parallèle, les Cybermen furent créés par John Lumic, un génie atteint d'une maladie en phase terminale. Il rechercha désespérément un moyen de survivre et il inventa un moyen de faire vivre le cerveau presque indéfiniment dans un bain de produits chimiques relié à un exosquelette de métal, qu'il décrivait comme une "peau de métal et un corps qui ne vieillirait jamais, qui ne mourrait jamais". À l'aide de Cybus Industries, il captura des sans-abris et les fit convertir en Cybermen. Ces premiers Cybermen assassinèrent le Président de la Grande-Bretagne à la fête d'anniversaire de Jackie Tyler car il refusait d'accepter les plans de Lumic (DWRise of the Cybermen).

Lumic se servit ensuite des EarPods qu'il avait fait commercialiser pour contrôler mentalement les habitants de Londres et les forcer à se rendre dans ses usines de cyber-conversion. Mr Crane, son assistant, le jugea trop fou et tenta de débrancher son système de support de vie mais fut tué par les Cybermen, qui convertirent ensuite Lumic contre son gré en Cyber-Contrôleur pour qu'il reste fonctionnel. Il décida alors de convertir toute la planète.

Il fut arrêté par le Dixième Docteur et ses compagnons Rose Tyler et Mickey Smith, arrivés par erreur dans le Monde de Pete, ainsi que le groupe résistant des Pasteurs. Ils libérèrent Londres de son contrôle mental et désactivèrent les inhibiteurs émotionnels des Cybermen, ce qui les rendit fous et en fit même exploser certains. Le Cyber-Contrôleur fit une chute apparemment mortelle au dessus de son usine. Alors que le Docteur et Rose repartaient dans leur univers, Mickey et les Pasteurs partirent démanteler les autres usines de Lumic dans le reste du monde (DW: The Age of Steel).

Nouvelles rencontres Modifier

Cybermen - Arctique

Des Cybermen découverts en Arctique (JV: Blood of the Cybermen)

Un vaisseau Cyberman, ayant été pris dans une tempête temporelle, s'écrasa en Arctique et resta enterré sous la glace pendant plus de dix mille ans. Vers 2010, une expédition le découvrit. Des Cybermats injectèrent à plusieurs de ses membre un poison les transformant en Cyberslaves. Le 4 mai 2010, le Onzième Docteur arriva avec Amy Pond et empêcha les Cybermen de se réveiller. Il détruisit leur vaisseau et les renvoya en hibernation (JVBlood of the Cybermen). Il conserva une pièce d'armure de ces Cybermen, qu'il entreposa dans une salle du TARDIS (JVTARDISThe Gunpowder Plot).

Le Onzième Docteur et Craig Owens rencontrèrent en 2011 un groupe de Cybermen dont le vaisseau s'était également écrasé des siècles auparavant. Ils étaient restés dormants jusqu'à ce que de l'énergie électrique, provenant d'un magasin Sanderson & Grainger construit au-dessus du site du crash, ne réanime les Cybermats du vaisseau. Voulant augmenter leur nombre, les Cybermen commencèrent à convertir les employés du magasin, mais furent détruit par la vague d'émotion qui déferla en eux quand Craig résista à la Cyber-conversion grâce à l'amour qu'il portait à son fils Alfie (DWClosing Time).

En 2012, Londres fut envahie par la Neuvième Cyber-Légion, commandée par un Cyber-Leader et un Cyberplanificateur en utilisant une pièce de l'Horloge de l’Éternité. Ils construisirent une usine à Cybermen gardée par des Cybermats. La Légion fut entièrement détruite par le Onzième Docteur et River Song, et leurs armures restèrent enfouies jusqu'en 2106, à l'époque où les Daleks du Nouveau Paradigme attaquèrent la ville (JVThe Eternity Clock).

Cybermen de Missy Modifier

Lorsque Missy fonda la société 3W (DWDark Water), elle passa plusieurs contrats avec des personnes riches pour préserver leurs corps après leur mort (DWDeath in Heaven). Ceux-ci pensaient que leur esprit restait conscient après leur mort, c'est pourquoi ils acceptaient que leur corps soit préservés dans des cuves remplies d'eau sombre ne permettant de voir que la matière organique. En vérité, Missy les transformait en Cybermen, qui servaient en principe d'exosquelettes pour préserver le corps, tandis que leur esprit était téléchargé dans la Nécrosphère. Leurs émotions y étaient alors retirées puis leur esprit revenait dans leur corps, permettant ainsi à Missy de se créer une Cyber-armée de morts. Après la mort de Danny Pink, le Douzième Docteur et Clara Oswald découvrirent l'existence de 3W et rencontrèrent Missy, qui activa les Cybermen et les libéra de leurs cuves dans la Cathédrale Saint-Paul de Londres (DWDark Water).

Les Cybermen descendirent dans la rue mais les soldats d'UNIT arrivèrent et capturèrent Missy. Les Cybermen s'envolèrent puis se séparèrent. Chacun se dirigea vers une zone densément peuplée du monde où ils s'autodétruisirent, libérant une grande quantité de cyber-pollen qui contamina le sol et convertit une grande partie des morts enterrés. Le Docteur fit équipe avec UNIT pour tenter de défendre la Terre, et Clara fut sauvée des Cybermen par Danny, qui avait été Cyber-converti mais avait décidé de ne pas effacer ses émotions.

Missy s'échappa et fit exploser le Boat One, l'avion présidentiel d'UNIT. Le Docteur parvint à atteindre son TARDIS et arriva au sol, où Missy voulut lui donner le contrôle de son armée pour qu'il prenne le contrôle du monde avec elle. Mais il donna les commandes à Danny, dont l'inhibiteur avait été activé mais qui garda cependant le contrôle de lui-même. Il commanda aux Cybermen de s'envoler et de s'autodétruire dans le nuage de Cyber-pollen pour le brûler et arrêter la conversion de l'humanité. Quelques minutes plus tard, un Cyberman rebelle survivant apparemment fait à partir du corps du Brigadier tira sur Missy après avoir sauvé sa fille Kate Stewart (DWDeath in Heaven).

Histoire future Modifier

Au 52è siècle, la Douzième Cyber-Légion se trouvait à 20 000 années-lumières de l'astéroïde de la Retraite du Démon quand elle fut presque totalement anéantie par le Docteur et Rory Williams. Ils planifiaient l'attaque de l'astéroïde afin de récupérer Amy Pond et sa fille Melody et, ayant besoin de le localiser, ne laissèrent au Cyber-Leader en charge de la Légion aucun autre choix que celui de leur donner l'information qu'ils demandaient (DWA Good Man Goes to War).

L'armure vide d'un Cyberman se retrouva, après les Cyber-Guerres, sur le Monde des Merveilles d'Hedgewick. Il était utilisé comme un robot joueur d'échecs et était considéré comme étant une des 699 merveilles de l'Univers. Plusieurs Cybermites attendaient dans l'armure le réveil de trois millions de Cybermen provenant des Cyber-Guerres, donc des Cybermen de Mondas. L'armure fut finalement détruite lorsque l'Empereur Ludens Nimrod Kendrick Cord Longstaff XLI fit exploser la planète avec une bombe, détruisant du même coup les trois millions de Cybermen (DWNightmare in Silver).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .