FANDOM


Une fissure est, selon le Docteur, composée de deux "parties de l'Espace-Temps qui sont en contact alors qu'elles n'auraient pas dû se toucher". On mentionne les fissures pour la première fois dans DWThe Eleventh Hour.

OrigineModifier

Tissu 1 (A Good man goes to war) Prenez garde! Cette section peut contenir d'importants spoilers.


Les fissures dans l'Espace-Temps sont provoquées par la destruction du TARDIS, attiré par une force non-identifiée dans le jardin d'Amy Pond le 26 Juin 2010 alors que River Song était seule à bord. Si River a bien tenté d'enrayer le processus, elle a finit par perdre entièrement le contrôle de l'appareil qui a aussitôt explosé. C'est l'énergie dégagée par cette explosion qui est donc l'origine des fissures, visibles dans l'ensemble de l'Espace mais aussi du Temps. A noter que cet évènement a entraîné la destruction de l'ensemble de l'Univers, la terre devant disparaître en dernière, étant la planète la plus proche du centre de "l'explosion", un peu comme l’œil d'un cyclone (explications du Docteur dans le double épisode de la pandorica). La chaleur dégagée par l'explosion a également fait office de «remplaçant» du soleil, permettant à la vie sur Terre de continuer.

Apparitions dans la sérieModifier

AnecdotesModifier

  • Pour créer les fissures, Steven Moffat a été inspiré par une irrégularité dans le mur de la chambre de son fils qui rappelait un sourire.
  • En 2010, la NASA a trouvé au sein de la Voie Lactée une fissure correspondant à la description faite du phénomène dans Doctor Who [1].

  • Des fissures sont évoquées plus tôt dans la série (exemple dans Age of Steel par le Dixième Docteur) mais on ne sait pas s'il s'agit de fissures correspondant à la description faite ci-dessus.

  • La faille qui traverse Cardiff (et sur laquelle se trouve Torchwood III) est en fait une immense fissure.

Phénomènes assimilésModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .