Doctor Who Wiki
Advertisement
Doctor Who Wiki
Grande Intelligence
Grande Intelligence.jpg
Alias : Maître, Yog-Sothoth, The Hollow Man, Maha
Espèce : Grand Ancien, Ancien Dieu
Origine : Pré-univers
Introduction : DW : The Abominable Snowmen
Apparitions : Liste d'apparitions
Interprète : Richard E Grant
Autres interprètes : Wolfe Morris, Jack Woolgar, Jack Watling
Interprète (voix) : Ian McKellen
Autres voix : Cameron Strefford, Tim Bentinck, Sam Clemens
Instant mémorable (VO)
Un autre instant mémorable (VO)

La Grande Intelligence était une entité très puissante aux origines mystérieuses. Le Deuxième Docteur la décrivait comme une sorte d'être informe flottant dans l'espace comme un nuage de brouillard, mais avec un esprit et une volonté.

Elle était capable de posséder les morts et contrôlait généralement des robots Yétis. Elle se servait également d'agents humains comme intermédiaire.

Biographie[]

Origines[]

La nature et l'origine de la Grande Intelligence varie selon les sources. Selon l'une d'elle, il s'agissait d'un aspect d'un être interdimensionnel appelé Sunyata, (LT : Night of the Intelligence, Legacies). Selon d'autres, il s'agissait à l'origine d'un Grand Ancien (AUDIO: The Roof of the World), peut-être celui appelé Yog-Sothoth (LT : Millennial Rites). Lui et ses semblables auraient survécu à la fin de l'univers précédent en se cachant dans un univers parallèle (LT : All-Consuming Fire, Millennial Rites).

L'Intelligence, exilée d'une autre dimension, commença à errer dans celle du Docteur à la recherche d'un corps à posséder (LT : Doctor Who and the Web of Fear).

Le Tibet[]

L'Intelligence arriva au Tibet au XVIIIe siècle et commença à posséder le corps de Padmasambhava, un lama qui voyageait dans le plan astral. Elle le força à fabriquer des robots qui avaient l'apparence de Yétis pendant les deux siècles suivants.

En 1935, Padmasambhava et l'Intelligence se trouvaient au monastère Det-Sen. L'explorateur Edward Travers, déterminé à trouver le Yéti, et le Deuxième Docteur empêchèrent la Grande Intelligence de recouvrir la planète d'une substance visqueuse. Ils détruisirent les pyramides servant à contrôler le Yéti et forcèrent l'Intelligence à fuir tandis que le corps de son hôte périssait (DW : The Abominable Snowmen).

Invasion de Londres[]

Environ 40 ans après, les Yétis furent réactivés à cause de Travers et la Grande Intelligence se manifesta sous la forme d'une toile géante dans le métro de Londres qui captura le TARDIS du Docteur. Des soldats de l'armée britannique, dirigée par le capitaine Knight puis par le colonel Lethbridge-Stewart, engagea le combat contre les Yétis.

L'Intelligence réanima et posséda le corps du sergent Arnold et l'utilisa pour surveiller le Docteur. Elle captura celui-ci et tenta de prendre possession de son corps. Cependant, le Docteur inversa le processus et absorba l'Intelligence pour la détruire. Jamie McCrimmon, le compagnon du Docteur, détruisit sa pyramide de contrôle et l'Intelligence disparut de nouveau (DW : The Web of Fear).

Les Bonhommes de neige[]

Après avoir perdu ses souvenirs, la Grande Intelligence se retrouva dans le passé, en 1842 (LT : The Forgotten Son). Elle se retrouva dans la neige du jardin d'un enfant appelé Walter Simeon, et lui parla alors qu'il faisait un bonhomme de neige. La neige servait de champ télépathique et répondait aux émotions des êtres autour d'elle. L'Intelligence devint un reflet des pensées sombres de Simeon (DW : The Snowmen). L'Intelligence se renforça quand Simeon grandit mais continua d'avoir de grands trous dans sa mémoire centenaire (LT : The Forgotten Son). Adulte, Simeon créa l'Institut de la Grande Intelligence tandis que celle-ci rassemblait la neige à Londres.

En 1892, sa force était suffisante pour passer à l'offensive. Lorsque Onzième Docteur utilisa un ver à mémoire pour effacer la mémoire de Simeon, la Grande Intelligence en profita pour prendre possession de ce dernier. Elle tenta d'attaquer le Docteur, mais la neige fut transformée en pluie après avoir été exposée aux émotions de la famille du capitaine Latimer, qui pleurait la mort de Clara Oswin Oswald (DW : The Snowmen). La Grande Intelligence, capable de survivre sans forme physique, survécut également à cette rencontre (DW : The Bells of Saint John). Elle passa plusieurs siècles à collecter des esprits et continua d'utiliser la forme de Simeon après la mort de celui-ci (LT : The Forgotten Son).

Piège de Wi-Fi[]

La Grande Intelligence commença à exercer son influence sur une petite fille du nom de Kizlet et, lorsqu'elle devint adulte, Mme Kizlet dirigeait une organisation dont l'Intelligence était le « client ». Son organisation, basée dans l'immeuble The Shard à Londres, utilisait le Wi-Fi et des robots appelés Spoonheads pour capturer des esprits humains. Ils étaient ensuite téléchargés sur Internet, qui servait de « toile » à la Grande Intelligence.

Le Onzième Docteur mit fin à cette opération en reprogrammant un Spoonhead afin de piéger Kizlet, qui se retrouva elle-même piégée dans le Wi-Fi. Elle ordonna à ses employés de retransmettre tous les esprits téléchargés dans leur corps.

Alors que UNIT arrivait au Shard, la Grande Intelligence ordonna à Mme Kizlet de restaurer les paramètres des employés, ce qui eut pour effet d'effacer la mémoire de tout le monde, y comprit ceux de Kizlet (DW : The Bells of Saint John).

Attaque de la tombe du Docteur[]

La Grande Intelligence trouva une ligne temporelle dans laquelle le Docteur mourrait sur Trenzalore (DW : The Name of the Doctor). Elle retourna en 1893, où elle se servit de créatures appelées Murmures pour prendre facilement une forme corporelle. Les Murmures implantèrent les coordonnées de Trenzalore dans l'esprit d'un tueur en série nommé Clarence DeMarco (HV : Clarence and the Whispermen). Il les répéta à Madame Vastra, qui fut ensuite kidnappée par les Murmures avec Strax et Jenny Flint après avoir contacté le Clara et River Song.

Ils les emmenèrent sur Trenzalore, où le nom du Docteur devait servir à ouvrir sa tombe. La Grande Intelligence voulait prendre sa revanche sur le Docteur pour toutes les fois où il l'avait battue. La tombe s'ouvrit et l'Intelligence entra dans le courant temporel du Docteur, pour le détruire à différents moments de sa vie. Cependant, Clara suivit l'Intelligence et se retrouva dispersée en de nombreuses versions d'elle-même qui se retrouvèrent sur le chemin du Docteur et le sauvèrent à de nombreuses reprises (DW : The Name of the Doctor).

Personnalité[]

La Grande Intelligence était arrogante et avait une haute estime d'elle-même. Elle affirma par exemple que le cerveau du Docteur était trop petit pour l'appréhender. Elle parlait parfois d'elle-même à la première personne du pluriel (DW : The Abominable Snowmen). N'ayant pas de corps à elle, elle était obsédée par l'idée d'avoir une forme physique, et voulait avoir sa propre symétrie et couleur (DW : The Snowmen). Fatiguée d'être un esprit sans corps, elle abandonna cette idée pour mourir en tentant de détruire le Docteur (DW : The Name of the Doctor).

Elle décrivait au départ la vengeance comme une émotion inutile et ridicule (DW : The Web of Fear) mais ses défaites face au Docteur eurent sur elle l'effet de profondes blessures et elle commença à le haïr fortement (DW : The Name of the Doctor). Elle faisait souvent preuve de malveillance et de sadisme (DW : The Abominable Snowmen, The Snowmen) et n'avait pas de considération pour les victimes collatérales de ses actes, y comprit ceux qui aurait péri lorsqu'elle tenta d'empêcher toutes les victoires du Docteur (DW : The Name of the Doctor).

Mme Kizlet disait de l'Intelligence aimait l'humanité comme Burger King aimait le bétail. La Grande Intelligence n'avait pas de scrupules à dévorer les esprits et n'avait aucune considération pour ses serviteurs Cependant, elle prit le temps de dire au revoir à Kizlet (DW : The Bells of Saint John).

Biologie et pouvoirs[]

Alistair Gordon Lethbridge-Stewart et le Onzième Docteur ont tout deux décrit la Grande Intelligence comme un parasite mental (HV : Downtime; DW : The Snowmen). Le Onzième Docteur parlait même d'un esprit partagé (DW : The Bells of Saint John).

Lorsqu'elle ne possédait pas un individu, elle se manifestait dans une pyramide à trois côtés composée de sphères de contrôle métalliques, qui lui permettaient notamment de contrôler les robots Yétis (DW : The Abominable Snowmen, HV : Downtime).

La Grande intelligence pouvait non seulement prendre possession des corps (DW : The Abominable Snowmen, The Web of Fear, The Snowmen) mais aussi contrôler des éléments pour leur donner certaines formes tel qu'une substance visqueuse (DW : The Abominable Snowmen), une toile géante ou un brouillard épais (DW : The Web of Fear). Elle pouvait d'ailleurs habiter le corps de n'importe quel Murmure et lui donner le visage de Walter Simeon, et détruire ce corps très facilement (DW : The Name of the Doctor).

Sur le plan astral, l'Intelligence pouvait entrer dans les gens qu'elle rencontrait et infiltrer chacune de leurs cellules pour contrôler tous leurs mouvements. Elle pouvait prolonger leur durée de vie (DW : The Abominable Snowmen) et réanimer des cadavres (DW : The Web of Fear).

Elle pouvait aussi se manifester dans un système informatique tel que l'ordinateur situé dans le bureau de Mme Kizlet dans The Shard (DW : The Bells of Saint John).

L'Intelligence pouvait exercer un contrôle mental sur quelqu'un sans aller jusqu'à le posséder (DW : The Abominable Snowmen, The Snowmen, The Bells of Saint John). Ses pouvoirs mentaux étaient considérables et elle était même capable de faire de la télékinésie (DW : The Abominable Snowmen). Elle excellait également dans l'art de la manipulation (DW : The Snowmen, The Bells of Saint John).

La Grande Intelligence était aussi une créature de savoir. Sur Trenzalore, elle avait connaissance de nombreuses personnes qu'il avait tué et de noms qu'il prendrait à la fin de sa vie, tel que Le Valeyard. Elle considérait qu'elle était information plus qu'elle ne possédait des informations (DW : The Name of the Doctor).

Notes[]

  • Le roman All-Consuming Fire mentionne un certain nombre de Grands Anciens dont Yog-Sothoth, rencontré par le Docteur au Tibet puis à Londres. Le roman n'avait pas les droits pour mentionner légalement la Grande Intelligence, détenus par les ayants-droits de Mervyn Haisman, co-scénariste de The Abominable Snowmen et créateur de la Grande Intelligence. Le lien entre les deux entités n'est donc pas explicite. Le roman Millennial Rites parut après confirme que la Grande Intelligence est bien l'être appelé Yog-Sothoth.
  • Yog-Sothoth est une divinité fictive créée par H. P. Lovecraft pour la nouvelle L'Affaire Charles Dexter Ward publiée en 1941, après la mort de l'auteur. Sa présence, ainsi que celle du concept des Grands Anciens, dans un certain nombre de romans et épisodes audio s'explique par la confusion en termes de droits d'auteur sur un certain nombre d'œuvres de Lovecraft et sa propre tendance à encourager les auteurs à étendre le mythe des Grands Anciens.
  • Dans le n°448 du Doctor Who Magazine, Neil Gaiman, le scénariste de l'épisode The Doctor's Wife, a révélé qu'une première ébauche du scénario insinuait que le Foyer était en fait la Grande Intelligence. Celle-ci fera finalement son retour dans Doctor Who la saison suivante, dans l'épisode The Snowmen.
  • Il s'est déroulé 44 ans entre la dernière apparition de la Grande Intelligence dans la série classique et son retour dans la deuxième série, ce qui fait la plus longue durée entre deux apparitions pour un même personnage. Elle est en revanche revenue entretemps dans plusieurs romans et le film Downtime sorti directement en vidéo.
  • L'épisode The Snowmen montre la Grande Intelligence en 1892, soit avant sa première apparition dans The Abominable Snowmen, et semble montrer ses origines. Cependant, on apprend dans The Abominable Snowmen que la Grande Intelligence est au Tibet depuis le XVIIIe siècle. Le roman The Forgotten Son expliquera plus tard que la Grande Intelligence a perdu la mémoire et voyagé dans le temps avant d'arriver dans le jardin de Walter Simeon, et que toutes ses apparitions dans la saison 7 de la seconde série se déroulent, de son point de vue, bien après ses apparitions dans la série classique. Malgré cela, dans The Snowmen, le Onzième Docteur montre à la Grande Intelligence un plan du métro de Londres, ce qui semble préfigurer les événements de The Web of Fear.
  • Les créateurs de la Grande Intelligence, Mervyn Haisman et Henry Lincoln, n'ont jamais été crédités aux génériques de la deuxième série Doctor Who pour avoir créé la Grande Intelligence.
Advertisement