FANDOM


Institut Torchwood
L'Institut Torchwood ou simplement "Torchwood" était une organisation fondée en 1879 (DW: Tooth and Claw) pour protéger l'Empire Britannique (et plus tard la Grande-Bretagne) des menaces extraterrestres, pour capturer le Docteur (que la Reine Victoria considérait également comme une menace) et pour récuppérer de la technologie extraterrestre pour le compte de l'Empire (DW: Tooth and Claw, Army of Ghosts).

Torchwood avait de nombreuses branches dispersées dans tout l'Empire (DW: Everything Changes, AUDIO: Golden Age). La branche principale était à l'origine Torchwood 1, située à Londres (DW: Army of Ghosts). Après la bataille de Canary Wharf, la direction fut transférée à Torchwood 3 à Cardiff, qui avait déjà commencé à intensifier son activité depuis que le capitaine Jack Harkness a avait pris en charge cette branche en 2000 (DW: Doomsday, The Sound of Drums, TW: Everything Changes, Fragments).

Suite à une série de crises à la fin des années 2000, l'Institut perdit de nombreuses bases d'opérations (TW: Everything Changes, Children of Earth: Day Five) et en 2010, il était devenu inactif (DW: The End of Time, TW: The New World). Une petite équipe se forma lors du Jour du Miracle et succéda brièvement à l'Institut en 2011 (TW: Dead of Night, etc) mais leur période d'activité ne fut pas très longue (AUDIO: Red Skies, Army of One) Cependant, Torchwood ressucita à Cardiff en 2017, cherchant une nouvelle installation permanente dans la ville (AUDIO: More Than This). Torchwood resta actif à Cardiff jusqu'à au moins l'an 2069 (AUDIO: Asylum).

Description Modifier

Au moment de la création de l'Institut, la Reine Victoria, qui venait d'échapper à l'attaque d'un loup-garou, décida qu'il servirait à protéger l'Empire Britannique des menaces paranormales mais aussi à trouver le Docteur si celui-ci revenait sur le territoire britannique. Le nom de l'institut fut tiré de celui de la maison Torchwood House, où l'attaque avait eu lieu (DW: Tooth and Claw).

Il était assez courant pour les chefs d'une branche de Torchwood de tuer tous leurs agents, ce qui leur faisait prendre place sur la Liste Rouge (AUDIO: The Torchwood Archive).

Avec le temps, Torchwood accumula beaucoup de technologie extraterrestre et l'étudièrent pour créer des armes et des appareils en avance sur leur temps, qui purent être utilisés dans différents projets militaires britanniques. Sous la direction d'Yvonne Hartman, un des objectifs de l'Institut était de réinstaurer l'Empire Britannique. À cette époque, le siège de Torchwood était secrètement situé en plein milieu de Londres, à Canary Wharf, au niveau d'une brèche dans l'espace-temps. Des expériences étaient effectuées sur la brèches, impliquant la recherche d'une nouvelle source d'énergie (DW: Army of Ghosts). Mais Torchwood perdit le contrôle de celles-ci et la brèche libéra une armée de Cybermen, entraînant la mort de nombreuses personnes (DW: Doomsday). Cette bataille marqua la fin de Torchwood 1 (TW: Everything Changes).

Alors que Londres était le siège de Torchwood 1, Cardiff abritait Torchwood 3. Dans les années 2000, cette branche était constituée d'une équipe de francs-tireurs menés par Jack Harkness. Au moins deux autres branches existaient: Torchwood 2 et Torchwood 4. Torchwood 2 était basé à Glasgow, en Écosse, et était constitué d'un homme que Jack considérait comme "très étrange". Torchwood 4 avait été "perdu" (TW: Everything Changes). Torchwood India était situé en Inde et était dirigé par la duchesse de Melrose. Il fut officiellement démantelé en 1924, mais continua son activité en secret jusqu'en 2009 (AUDIO: Golden Age).

Jack Harkness décrivait l'organisation comme "hors du gouvernement et au-delà de la police" (TW: Everything Changes). Elle différait en effet des autres institutions britannique, ayant été créée par décret royal et financée directement par la Couronne. Cependant, elle n'était pas explicitement au-au dessus du gouvernement. D'après la charte de Torchwood, Torchwood devait répondre au gouvernement au nom de la Couronne (TW: Children of Earth: Day One).

Malgré la tendance qu'avait Jack à proclamer l'indépendance de Torchwood, il suivait, du moins sous Torchwood 3, l'esprit de la charte. Il répondait à la fois du Cabinet du Royaume-Uni et d'UNIT, à la fois comme conseiller et force d'opération (TW: Everything Changes, Children of Earth: Day One, etc). À au moins une occasion, un membre actif d'UNIT, Martha Jones, fut assignée à Torchwood 3 (TW: Reset, Dead Man Walking, A Day in the Death).

La connaissance qu'avait le public de Torchwood et de ses activités a varié avec le temps. Dans les années 1950, la police de Londres en avait connaissance (DW: The Idiot's Lantern). À la fin des années 2000, le nom était bien connu du grand public, du moins à Cardiff (TW: Kiss Kiss, Bang Bang), et l'organisation pouvait être citée comme force d'autorité au même titre que le FBI, la sécurité intérieure ou UNIT (TW: Dead Man Walking). Les gens connaissaient la zone dans laquelle se situait le quartier général de Torchwood à Cardif Bay (TW: Children of Earth: Day One). Au début des années 2010, la bataille de Canary Wharf était même parfois appelée la bataille de Torchwood (DW: Fear Her). Cependant, jusqu'en 2011, l'organisation était toujours inconu par certaines branches du gouvernemant des États-Unis et par la Central Intelligence Agency (TW: The New World). En l'an 200100, l'Institut Torchwood était devenu un sujet de culture générale (DW: Bad Wolf).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .