FANDOM


Le Moment
LeMomentBoîte
Alias: Le Dévoreur de Galaxies
Origine: Gallifrey
Apparitions: DW: The Day of the Doctor
Instant mémorable (VO)
NO MORE! The Moment Bad Wolf - Day of the Doctor

NO MORE! The Moment Bad Wolf - Day of the Doctor

Le Moment était la plus puissante et la plus dangereuse de toutes les armes de l'univers, et celle que le Docteur comptait utiliser pour mettre fin à la Dernière Grande Guerre du Temps. Il était aussi connu sous le nom de Dévoreur de Galaxies.

Le Moment était en effet capable de détruire à la fois Gallifrey, les Daleks et des galaxies entières en un seul moment (d'où son nom). Il pouvait aussi annuler les effets d'un verrou temporel et créer des trous dans l'espace temps, permettant de passer d'un endroit à une certaine époque à un autre endroit à une autre époque. Il avait également une connaissance détaillée du passé et du futur. Il possédait enfin une interface consciente avec des capacités télépathiques, capable de lire dans les pensées des autres, et de prendre l'apparence d'autres personnes (DWThe Day of the Doctor).

HistoireModifier

D'après le Général, le Moment était la dernière création des Anciens de Gallifrey. Le système opératoire était si sophistiqué qu'il acquit tout seul une conscience. C'est pourquoi il ne fut jamais utilisé, car les Seigneur du Temps craignaient d'utiliser une telle arme si elle pouvait les juger.

Elle fut donc enfermée avec d'autres armes interdites au sein de l'Arsenal Omega, dans les Coffres Temporels.

Pendant la Dernière Grande Guerre du Temps, toutes les armes interdites furent utilisées, hormis le Moment: les Seigneurs du Temps avaient en effet peur qu'il ne les punisse et se retourne contre eux. Cependant, le Docteur Guerrier, qui avait combattu en vain pendant des années, décida que tout cela devait s'arrêter et vola le Moment (DWThe Day of the Doctor). Il avait, semble-t-il, eu vent du projet de Rassilon de faire tomber la Sanction Finale et de détruire le Temps lui-même (DWThe End of Time).

Il s'éloigna des champs de bataille et marcha en traînant le Moment dans un sac jusqu'à une petite bâtisse, où il posa la machine et tenta de comprendre son fonctionnement. L'interface lui apparut sous une apparence venue de son futur: Rose Tyler sous la forme du Méchant Loup. Le Moment se moqua de lui, puis l'avertit qu'il y aurait des conséquences terribles s'il menait son plan à exécution. Le Docteur lui dit qu'il n'avait aucune intention de continuer à vivre après cela, ce à quoi le Moment répondit que si tel était le cas, sa punition serait de survivre.

Cependant, le Moment décida de donner une chance au Docteur de voir son propre futur. Il ouvrit un portail menant sur le Dixième Docteur, et fit de même avec le Onzième Docteur. Le Docteur Guerrier rencontra ainsi ses incarnations futures, et s’aperçut qu'ils le craignaient et le reniaient.

Quand il revint sur Gallifrey, il était décidé à en finir. Mais alors qu'il s'apprêtait à appuyer sur le bouton, le Moment ouvrit le verrou temporel qui bloquait la Guerre et fit venir les deux futures incarnations du Docteur. Quand Clara Oswald rappela au Onzième Docteur qu'il n'était ni un héros, ni un guerrier, il désactiva le Moment et dit aux autres qu'il y avait une autre solution. Avec l'aides de toutes leurs incarnations précédentes et du Douzième Docteur, ils furent capables de geler Gallifrey et ses habitants et de les placer dans un univers de poche. Gallifrey disparut en un instant, et les Daleks bombardant Gallifrey se détruisirent mutuellement dans leur feu croisé. Ainsi, les Daleks et Gallifrey disparurent, mais le Docteur fut capable de sauver son peuple. Cependant, seul le Onzième Docteur en garda le souvenir, et les autres durent vivre dans la culpabilité d'avoir détruit son propre peuple (DWThe Day of the Doctor).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .