FANDOM


Le producteur délégué ou executive producer en anglais, parfois incorrectement traduit en producteur exécutif dans les génériques de Doctor Who, est un membre important de l'équipe de production d'un épisode télévisé ou d'un film. Il ne faut pas le confondre avec le producteur exécutif[1], qui correspond en anglais à l'expression line producer.

Son rôle a varié au cours des années, mais il est principalement chargé de de superviser l'ensemble de la production d'un épisode, bien souvent sur une ou plusieurs saisons.

Rôle Modifier

Série classique de Doctor Who Modifier

Aux débuts de Doctor Who, en 1963, et jusqu'à son arrêt en 1989, les producteurs délégués n'étaient généralement pas crédités au générique. En effet, le « Head of Serials » de la BBC occupait ce rôle pour tous les programmes télévisés. La seule exception fut la saison 18. Cette année-là, le « Head of Serials » nouvellement nommé demanda à Barry Letts, un ancien producteur de la série, d'occuper ce poste pour superviser la première année de John Nathan-Turner en tant que producteur (REF : Doctor Who The Handbook: The Fourth Doctor). Letts fut donc le premier producteur délégué crédité au générique, et le seul de la série classique.

En dehors de la continuité de la série principale, deux films de cinéma sont également sorti, Dr. Who and the Daleks et Daleks' Invasion Earth 2150 A.D. avec Peter Cushing dans le rôle d'un scientifique humain appelé Dr. Who. Ceux-ci avaient pour producteur délégué Joe Vegoda. Son rôle fut principalement celui de soutien financier de Milton Subotsky, qui était l'instigateur de ces deux projets. Avec sa compagnie Aaru, il négocia notamment le co-financement et les droits pour utiliser les Daleks avec leur créateur, le scénariste Terry Nation[2].

Dans les années 1990 Modifier

La série P.R.O.B.E., sortie directement en vidéo après l'arrêt de la série en 1989, crédite Andy Grant comme producteur exécutif. Peu après, le film Shakedown: Return of the Sontarans (également sorti directement en vidéo) crédite également son producteur exécutif, Gary Leigh.

C'est en 1996, avec le téléfilm, que la série principale crédite pour la première fois des producteurs délégués, au nombre de trois : Alex Beaton, Philip Segal et Jo Wright. Segal, qui a raconté plus en détail son rôle dans le livre Doctor Who: Regeneration coécrit avec Gary Russell, était particulièrement impliqué dans le processus de création du téléfilm. Il avait en effet essayé d’acquérir les droits dès 1989 pour en faire une co-production américaine. Wright, arrivée plus tard sur le projet, représentait les intérêts de la BBC.

En 1999, The Curse of Fatal Death, une parodie officielle produite par la BBC, avait pour seul producteur délégué Richard Curtis.

Retour de Doctor Who Modifier

Après le retour de Doctor Who en 2005, les producteurs délégués ont généralement été présents au générique de la série, ainsi que dans ceux de The Sarah Jane Adventures, Torchwood, Class, ainsi que K9. Il y a eut systématiquement plusieurs producteurs délégués par épisode. Leur rôle n'était pas seulement financier ou juridique, car ils font partie intégrante du processus créatif. En effet, les showrunners (ou directeurs de série) sont généralement l'une des personne créditée comme producteur délégué. Ainsi, Russell T Davies, Steven Moffat puis Chris Chibnall avaient principalement un rôle d'auteur-producteur, principalement focalisé sur l'histoire générale mais avec l'autorité pour prendre des décisions de budget ou dans d'autres secteurs de production.

Julie Gardner et Piers Wenger, qui ont été respectivement producteurs délégués aux côtés de Davies et de Moffat, avaient de leur côté un rôle important à BBC Wales, la compagnie produisant la série depuis 2005. Leur rôle était donc similaire à celui des producteurs délégués de la série classique dont le nom ne figurait pas au générique, tel que Shaun Sutton.

De manière générale, le rôle du producteur délégué depuis 2005 est plus décisif qu'il ne l'était entre 1963 et 1989, notamment en terme de narration et d'écriture. Dans l'épisode The End of Time, Gardner a ainsi imposé à Davies le choix de faire partir le Dixième Docteur de la Terre, juste avant sa régénération, depuis Powell Estate, le faisant ainsi revenir à son point de départ dans The Christmas Invasion. Le rôle du producteur délégué a également évolué dans le processus de casting. Piers Wenger a par exemple pesé dans le choix de Matt Smith dans le rôle du Onzième Docteur (DWC : The Eleventh Doctor) tout comme Julie Gardner a négocié le retour de Catherine Tate dans le rôle de Donna Noble sans que Russell T Davies n'ai trop besoin de participer (REF : The Writer's Tale).

Liens externes Modifier

  1. executive producer, syndication sur www.proz.com consulté le 17/06/2020
  2. I.Q. Hunter, British Science Fiction Cinema, 2002 consulté le 18/06/2020
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .